· 

Elise Delamarre, accompagne l'autre sur son propre chemin

 

On continue avec les portraits d’entrepreneurs.

Aujourd’hui j’ai la chance de poser mes questions à Elise Delamarre, naturopathe. On s’est rencontrées lors d’un Caf’Preneurs que j’organise depuis 2012.

 

Maintenant à toi de te livrer un peu …

 

Quel a été le déclic pour te lancer et depuis combien de temps ?

En plein questionnement professionnel après un (ou deux) burn-out, je me suis fais opérer de la thyroïde. Cela a été pour moi une prise de conscience sur l’importance de l’approche globale de la santé. Le timing a alors été parfait dans mes différentes réflexions professionnelles et de santé. La découverte de la naturopathie à titre personnel a résonné en moi pour poursuivre mon parcours professionnel après 10 ans dans le travail social. Je me suis alors formée en 2016/2017 à ISUPNAT à Paris et suis installée depuis début 2018 en tant que naturopathe à Nantes.

 

Pourquoi la naturopathie, peux-tu l’expliquer aux personnes qui ne connaissent pas ?

La naturopathie permet de retrouver un équilibre dans sa santé grâce à des modifications de son hygiène de vie. Nous avons en effet une vraie action, et même un pouvoir, sur notre énergie et nos maux quotidiens grâce à notre assiette, notre gestion du stress et une meilleure compréhension de notre fonctionnement.

La naturopathie peut également venir en prévention de troubles fonctionnels plus importants grâce à des cures spécifiques, notamment celles de nettoyage appelée « détoxification ».

 

Quelles difficultés as-tu rencontré ? Comment les as-tu surmontées ?

Après m’être formée sur Paris, je me suis sentie isolée professionnellement lors de mon retour à Nantes. Les réseaux d’entrepreneurs m’ont permis de rencontrer d’autres professionnels de la santé et du bien-être. Échanger avec eux me permet de garder le recul et l’analyse nécessaire sur les accompagnements que je propose et également d’orienter vers des professionnels complémentaires lorsque cela est nécessaire. J’ai également intégré un cabinet pluridisciplinaire fin 2018 ce qui me permet d’être en échange quotidien avec des professionnelles de l’accompagnement.

 

Où en es-tu aujourd’hui, comment fonctionne ton activité ? Comment envisages-tu l’avenir ?

Depuis que je me suis installée en cabinet, mon activité se développe régulièrement. J’ai le projet de développer d’avantage les ateliers à partir de septembre prochain. Ces ateliers auront pour but d’approfondir certains aspects de la naturopathie, d’échanger davantage sur la mise en pratique au quotidien des conseils que je peux donner lors des consultations.

 

Quels sont tes modes de communication, quelles actions ont le mieux fonctionnées pour te faire connaitre ?

J’ai passé et passe encore du temps à rencontrer d’autres professionnels de santé et du bien-être. Il est important de bien se connaître, connaître les pratiques les uns des autres afin d’orienter les personnes à bon escient. Ce sont aujourd’hui des prescripteurs importants.

J’organise tous les mois des rencontres de présentation de la naturopathie qui permettent aux personnes de mieux comprendre la philosophie de la naturopathie et de me rencontrer. Je suis en effet convaincue que le feeling qu’on a ou non avec un thérapeute est aussi important que la technique qu’il pratique. Je communique principalement sur ces rencontres par les réseaux sociaux et par le bouche à oreille via mes clients.

J’ai également constaté une augmentation de mon activité depuis que j’ai mis en place la prise de rdv en ligne.

 

Qui sont tes clients ?

Ma clientèle est variée comme peuvent l’être les troubles de santé. Ce sont des personnes qui pour la très grande majorité ne savent pas vraiment ce qu’est la naturopathie. Elles pressentent qu’elles peuvent améliorer quelque chose en changeant leur alimentation mais ne savent pas vraiment par où commencer. Ce sont des personnes qui ont une idée assez juste de ce qui cloche dans leur hygiène de vie et qui ont besoin d’une feuille de route personnalisée pour se mettre en route.

 

Raconte-nous une anecdote marquante dans ton parcours.

J’ai eu un suivi chez des kiné de quelques mois après mon opération. J’ai continué les RDV de façon plus irrégulière durant ma formation. Après tous ces mois d’échanges informels lors de mes consultations, elles m’ont proposées d’intervenir dans leur cabinet lorsque j’ai été diplômée. Cette proposition était clairement inattendue et elle m’a permis de me lancer assez rapidement. Je leur en suis très reconnaissante.

 

Etre entrepreneur demande beaucoup d’investissement, arrives-tu à décrocher ?

C’est vrai que ce n’est pas simple de décrocher surtout que je n’ai pas forcément l’impression de travailler lorsque je suis sur des lectures pour approfondir des thèmes spécifiques ou sur l’élaboration d’atelier.

J’apprécie la souplesse qu’apporte l’entreprenariat en faisant par exemple une pause pour aller faire du sport et reprendre ensuite. Et puis souvent j’ai les meilleures idées quand je fais quelque chose qui n’a aucun rapport… du coup c’est vrai que le cerveau ne s’arrête pas.

 

Trois adjectifs pour décrire ton parcours d’entrepreneur ?

Initiatique, confiant, intuitif.

 

Une citation qui t’inspire

J’aime beaucoup cette citation d’un inconnu (peut-on alors parler d’une citation !) « Si tu veux t’envoler comme un aigle, ne t’entoure pas de dindons ! »

 

Quelles personnes t’ont inspiré ? Ou t’inspirent aujourd’hui ?

J’ai été très marquée par plusieurs de mes formateurs. Au-delà de leurs compétences techniques, ce sont leurs qualités humaines qui m’ont le plus touchées et que j’essaye de garder.

 

Etre entrepreneur a changé quoi dans ta vie ?

Je n’ai pas vraiment choisi d’être entrepreneur. J’ai en réalité choisi un nouveau métier qui se pratique de manière libérale. Devenir entrepreneur a donc fait partie du pack ! Grâce à ce nouveau statut, je découvre mes capacités d’entrepreneur et une confiance en moi s’est développée.

 

Quels conseils peux-tu donner aux personnes qui souhaiteraient se lancer dans la naturo ?

Mon premier conseil est d’aller consulter pour soi et mettre en pratique différentes techniques (vous serez de toute manière votre premier client !) Je vois en effet beaucoup de personnes s’inscrire en école en n’ayant jamais testé les principes de la naturo sur eux-mêmes. L’expérience personnelle est tellement importante pour comprendre les différentes techniques en hygiène de vie. Ensuite il faut savoir écouter sa petite voix intérieure. Elle sait nous guider sur nos choix de reconversion, de centre de formation….

 

Le site web d'Elise Delamarre

 

SITE EN RAFRAICHISSEMENT


« Nous sommes tous des étoiles, il suffit juste d'apprendre à briller ! » - Marilyn Monroe

Mon réseau sur internet

Facebook - ma vitrine

Twitter -pour ma veille

Linkedin - pour le réseau pro

 

Mon réseau à Nantes

Créatrice : Les Caf'Preneurs

Membre de : Femmes de Bretagne