Valérie Moreau, passionnée d'animaux, elle en a fait son métier.

Valérie Moreau portrait

 

Bonjour Valérie, nous avons fait connaissance en 2018 par notre réseau commun. Je te remercie de te prêter à cette interview.

 

Qui se cache derrière Valérie ? Parle-nous de ton parcours.

Diplômée depuis 2009, j’ai travaillé dans le secteur médico-social en tant que monitrice éducatrice puis comme intervenante en médiation animale sur Nantes  auprès de divers institutions (EHPAD, FAM, MAS, IME...)
J’ai toujours eu une attirance envers les animaux (chiens, chats...) depuis ma plus tendre enfance. Actuellement, je partage ma maison avec mes 2 chats et mes 2 chiennes.

Sensible à la condition des animaux, c’est tout naturellement que j’ai adopté via l’Association Urgence Maltraitance Animal 44 : Bali un chat européen et Câline un yorkshire. Idole est une chienne labrador golden réformée des chiens guides d’aveugles de l’Ouest et Minus est un Maine Coon qui vient d’un élevage familial proche du Mans.

 

Comment t’es venue cette envie d’entreprendre et pourquoi  la pension pour chiens et visites pour les chats ?

Cette passion pour les animaux domestiques m’a naturellement amené à aller plus loin, je me suis questionnée sur les différentes possibilités de faire garder ses compagnons lors de déplacements professionnels, de vacances, d’hospitalisation...

J’ai donc décidé d’ouvrir une pension canine familiale, sans box, ni chenil et de visiter les chats dans leur milieu familier.

Je suis titulaire de certificat de capacité chiens et chats


Peux-tu nous parler de ton ou plutôt tes activités, comment ça se passe au quotidien ?

J’ai plusieurs casquettes : Gérante de pension canine familiale, cat-sitter au domicile pour chats, conseillère en produits et soins naturels pour chiens et chats sans oublier mon activité d'intervenante en Médiation Animal.

 

Qu'est ce qui te différencie des autres pensionneurs faisant cette activité d’après toi ?

Les propriétaires me confient leur chien. Le premier rendez-vous à lieu à la pension bien sur avec le propriétaire et le chien pour bien expliquer mon fonctionnement, répondre aux questions et rassurer. Ce n’est jamais simple de laisser son chien à une « inconnue ».

Je donne des nouvelles tous les jours : message, photos, vidéos. Ils apprécient énormément.


Qui sont tes clients (humains^^), quels sont leurs besoins ?

Mes premiers clients pensions ont été mes clients « croquettes ». Ils me connaissent depuis plusieurs années et pour eux c’était une évidence de me confier leur compagnon. Je n’étais pas une inconnue, un lien de confiance existait déjà.

Les besoins : être rassuré, que leur compagnon soit bien et accueilli comme un membre de la famille à part entière. 

 

As-tu été accompagnée lors de ton lancement en micro-entreprise ?

J’ai parlé de mon projet à mon conseiller Pôle Emploi, qui m'a orienté vers une formation. Ensuite je me suis inscrit et j'ai obtenu mon SIRET.

 

Où en es-tu avec ton développement ? Es-tu optimiste ? Penses-tu bientôt en vivre ?

J’ai ouvert il y a moins d’1 an (fin avril 2018), côte pension, le bouche à oreilles et la publicité (flyers, site) me permettent d’être complet lors des vacances scolaires et certains weekend.

Côte chats, le développement est plus long avec des flyers déposés chez les vétérinaires pour essayer de toucher leur clientèle. Ce n'est jamais simple de faire entrer une inconnue chez soi en son absence.

J'ai repris mon activité de médiation animale au sein de 2 EHPAD que je connais depuis 3 ans. Mon but est de développer les visites au domicile et les produits naturels. Et, j’espère en vivre !

J'envisage d'accentuer les visites à domicile et diminuer la pension car c'est moins rentable et demande beaucoup de présence.

 

As-tu appliqué une stratégie commerciale ?

J’ai créé un site web, distribué de flyers chez les vétérinaires et commerçants, mis en ligne des annonces sur le bon coin. J'ai également une page Facebook pour diffuser les nouvelles, présenter les animaux que j'ai eu en garde.

J'ai intégré aussi un collectif de pet-sitters sur Nantes (et en France) afin d’échanger sur les bonnes pratiques, trouver des réponses aux questions que l’on peut se poser et s'entraider, se remplacer.

 

Tu vis à Nantes, pourquoi ?

J’ai quitté la Région Parisienne pour raisons personnelles, aujourd’hui je suis très heureuse d’être sur Bouguenais. La pension est à proximité de l’aéroport, ce qui est aussi un avantage.

 

Quels conseils peux-tu donner aux personnes qui souhaiteraient ouvrir une pension et devenir entrepreneur ?

Il faut croire en ses rêves mais se renseigner et peser le pour et le contre. Car il y des contraintes horaires, la disponibilité, l'aspect financier, concilier le pro et la vie perso.

Cela reste pour moi une belle aventure que je ne regrette pas.

 

Retrouvez-la sur son site web


PSST ... Vous voulez vous lancer à votre compte mais vous vous sentez perdu(e) ? Je vous invite à simplement réserver votre RDV découverte avec moi. C’est sans engagement et on pourra faire ensemble un focus sur votre situation, vos attentes, vos besoins.

LA RÉUSSITE DE NE SE MESURE PAS A L'ARGENT QUE VOUS GAGNEZ MAIS A VOTRE CAPACITÉ A CHANGER LA VIE DES GENS !

- Michelle Obama


Je suis Floriane, serial entrepreneure multi-facettes. Devenez populaire avec des méthodes toutes simples accessibles à tou(e)s même aux techno-phobiques !

Fondatrice/animatrice des "Caf'Preneurs"

------------

Membre "Femmes de Bretagne"